Le Pays de Vierzon
Accueil / Communes / Nohant-en-Graçay

// Nohant-en-graçay

Nombre d'habitants : 302
Maire : Serge PERROCHON

Coordonnées de la Mairie :
Mairie de Nohant-en-Graçay
1 place de la Mairie
18310 Nohant-en-Graçay

Tél. : 02 48 51 40 65
Fax : 02 48 51 23 78
Email : mairie.nohant@wanadoo.fr

    Nohant-en-Graçay est une commune du canton de Graçay (4 km) de 313 habitants au dernier recensement, qui étend ses 2 378 hectares pour moitié en Champagne Berrichonne et moitié en Boischaut-Nord.

    C’est une commune essentiellement rurale, qui cultive blé, colza, orge, tournesol, avec un élevage caprin, producteur de fromages.

    La richesse du patrimoine nohantais, jadis traversé par une voie romaine :
    - ses 5 châteaux, le Chêne, Longchamp, la Roche, l’ancien château fort de la Garenne, le château du bourg - maison de Zulma Carraud -
    - sur le circuit des Clochers Tors d'Europe : l'église St-Martin du XIIème siècle, son clocher tors et sa cloche de 1526 classés monuments historiques depuis 1929 avec de remarquables chapiteaux historiés
    - les lavoirs de 1853, les moulins, sans oublier le célèbre tacot dont il reste la gare et le pont de fer.

    Bien d’autres choses sont à découvrir dans ce charmant petit village sans oublier "la Sente des Ousils" sur les rives du Verger.

    Des personnalités ont vécu dans la Commune :
    - le Maréchal de France Louis Alexandre Berthier (1753-1815), Général en Chef de la Grande Armée Napoléonienne, à l’origine de la reconstruction du château de Longchamp.
    - Constance de Durbois (1777-1843), propriétaire du château de la Garenne qui, en 1836, fit un legs de 300.000 francs or (environ 2 millions d’euros actuels) pour l' établissement d'un hospice à Graçay, devenu la maison de retraite du chef-lieu de canton.
    - Zulma Carraud (1796-1889), la plus sûre amie et égérie très influente d’Honoré de Balzac, enterrée avec toute sa famille dans un carré du cimetière local, qui eut au XIXème siècle son heure de gloire en écrivant à Nohant dix livres pour les enfants.
    Son œuvre est à l’origine de la réflexion, sous l’égide de la Communauté de Commune des Vallées Vertes du Cher Ouest, pour la création du "Premier p’tit parcours de l’instruction civique en France" : un circuit ludique et sensoriel de 16 bornes sur 1,2 km à travers le village. C’est GRATUIT, 7jours sur 7, de 7 à 107 ans.

    Contact  /  Liens utiles  /  Mentions légales